Un dimanche chantier roulotte

Ce dimanche 24 avril, il a neigé...

Mais pas seulement : il y a eu aussi plein de soleil, des averses, de larges éclaircies et de la grêle.

Ce dimanche 24 avril, il y avait "chantier roulotte".

Effectifs réduits... Un papa (grand et fort), deux mamans (papotes et créatives), quatre enfants (joyeux et débrouillards).

Alors, on a fait plein de choses à Royompré ce dimanche par 1 ou 2 degrés :

On a fait un feu dans le brasero, et grillé des tartines dessus.

On a renforcé la structure en bois du toit.

On a joué dans la caravane.

On a ramassé des pommes de pin.

On a arraché un vieux morceau de clôture tout rouillé.

On a pique niqué.

On a déchargé des palettes.

On a doublé la structure métallique des parois de la roulotte.

On a réfléchi à comment remplacer les vitres.

On a fabriqué un banc.

On a dit qu'il était tellement bien, notre banc, qu'on allait le faire breveter.

On a bu un thé au jasmin.

On a fait des jeux de pistes et des chasses au trésor.

On a eu l'idée de fabriquer une planche de WC sur pieds pour les pipis nature des enfants.

On a fabriqué notre idée de planche de WC sur pieds.

On a placé le nouveau banc près du feu.

On s'est un rien reposé.

On a voulu un peu d'intimité pour le WC.

On a donc fabriqué une cabine WC, avec des perches et des parois de bambou.

On a une vue splendide sur la rivière depuis le WC !

On a, malgré cette belle vue, quand même fabriqué une porte pour le WC.

On a écrit des panneaux "LIBRE" et "OCCUPE".

On a même retrouvé un rouleau de papier WC dans la caravane !

On a donc eu tous envie de faire pipi sur le nouveau WC...

On a fait la file pour faire pipi...

On a bien apprécié ce nouveau confort sur le terrain !

On a même dit qu'on pourrait proposer aux promeneurs d'utiliser notre cabine WC pour 1 euro.

On a dix-huit fois regretté de ne pas avoir pris d'appareil photo.

On s'est tout à coup rendu compte qu'il était 16h... 

 

Mince, nous qu'on voulait juste passer une demi-heure, on était finalement restés cinq heures !

Cinq heures passées à vivre, à jouer, à créer, à manger et à s'amuser à Royompré.

On a autant aimé la pluie que le soleil que les averses de neige que celles de grêle.

Et tout ça avait un furieux goût de bonheur : ces bonnes heures d'un dimanche de chantier...

 

Les Caros de Theux et de Spa !

 

NB : Un merci particulier à Gérard... pour tout les "on a fait" et "on a fabriqué" !